Mon Profil

  • Valérie Farcot ex Ferré
  • Je suis séparée et la mère de 3 garçons
/ / /

LA PURETE D’UN GESTE D’UN ACTE.

Auteur inconnu



Un geste, un acte n’est en soi ni pur ni impur ; ce qui est pur ou impur, c’est l’intention, le sentiment, le désir qui pousse les êtres à faire ce geste ou cet acte.


La pureté, c’est, quoi qu’on fasse, arriver à s’élever intérieurement afin de capter des éléments d’une plus grande subtilité, d’une plus grande lumière et apporter ainsi quelque chose de bon aux autres.


Vous aimez un homme ou une femme

Si dans vos relations avec lui ou avec elle vous n’avez pas cette préoccupation, même en vous contentant de quelques caresses, de quelques baisers sous prétexte de rester pur, vous êtes dans l’impureté, et les effets seront les mêmes que si vous vous étiez livré à la débauche.


Que ce soit bien clair pour vous : tout contact, tout échange qui n’a pas un but spirituel, divin, mais qui cherche seulement la satisfaction égoïste, produit les mêmes impuretés.


Mais si vous avez le désir sincère d’aider, d’illuminer, de sanctifier l’être que vous aimez, ce désir vous purifie et le purifie.

Partager cette page

Repost 0