Mon Profil

  • Valérie Farcot ex Ferré
  • Je suis séparée et la mère de 3 garçons
12 octobre 2011 3 12 /10 /octobre /2011 07:47

Voici une vidéo exceptionnelle ! Pour moi, sa découverte fut un GRAND moment d'émotion que je choisis de partager avec vous. Puissiez vous vous réjouir autant que moi de cette merveilleuse "magie naturelle vue de très près". 


  MERCI DIVINE TERRE MÈRE GAÏA.


 

 

 

 

  
Nature ta magie... 


197

 

 

 

Nature ta magie  (de Paquita) 
  

Comment rester indifférente!
Face à autant des joliesses,
De toi nature, tout m’enchante,
Et avec un coeur rempli d’allégresse,
Je t’honore de la manière suivante.

Bénie sois tu, nature prodigieuse,
Toi qui par ta splendeur me rends heureuse,
Sachant m’emporter dans un état d’extase
Rien qu’en contemplant tes joliesses infinies.

Un arbre, une fleur, dont la rose reste maîtresse,
Le chant d’un rossignol, qui à l’aube me berce,
Ton ciel après l’orage, d’un bleu pastel tendresse,
Une nuit étoilée, dont la lune est maîtresse,
La colline enneigée, la montagne, ses falaises.

Sans oublier la mer, reine mère et maîtresse,
Sa sublime beauté, mes yeux la caressent,
Je la crains, certes, mais je le redis sans cesse
Qu’une terre sans mer où trouver sa richesse!.

Et pour bien terminer, un revoir de tendresse,
En disant au créateur qui a eu la délicatesse,
De nous faire cadeau de toutes ces richesses
Pardonne ! à l’homme qui la néglige, la délaisse.

Je lance un cri puissant, un grand cri de détresse,
Pour que de te polluer, l’homme un jour enfin cesse,
Et je dis de tout mon cœur qui pour toi s’oppresse,
Merci de ce don, créateur, si rempli des richesses.

Poème trouvé sur le site les poètes.net

 


 

 

202

Partager cet article

Repost 0
Valérie Ferré-Farcot
commenter cet article

commentaires