Mon Profil

  • Valérie Farcot ex Ferré
  • Je suis séparée et la mère de 3 garçons
26 février 2012 7 26 /02 /février /2012 10:43

 

Pour vous accompagner dans la découverte du "nouveau jardin d'expériences" qu'est l'ère du Verseau, voici un texte que j'aurais moi-même pu écrire exactement comme ça ! 

 

 


LE NOUVEL ANCRAGE :

texte provenant du site : www.lilaluz.net

 


 Image 2-copie-1

 

Nous avons passé un cap énergétique important, et il est évident que les malaises conséquents au changement de connexion ont disparus.

Nous percevons que les attaches psychiques qui nous retenaient dans une certaine idée de "comment les choses devaient se produire", viennent de lâcher.

L’impression générale est que nous « flottons ». Si jusqu’à présent cette sensation d’insécurité et d’incertitude nous rendaient impuissants et aigris, l’énergie est devenue bien plus pétillante et légère : nous sommes entrés dans une énergie de « consentement », ce qui sous-entend un abaissement de la pression intérieure et le réveil d’un état de joie qui s’était éteint sous la contrainte des pressions énergétiques et psychiques que nous subissions depuis 2003.

Cette période est influencée par un Renouveau dont on ne sait pas encore quelle forme il prendra concrètement mais un espoir et un nouvel élan sont toujours bons à prendre !

Quelque chose dans l’inconscient collectif a cédé pour laisser entrer de nouvelles opportunités, ce « consentement » (je ne trouve pas d’autre mot pour qualifier cette énergie d’acceptation de la part des âmes humaines et de révérence de la part des Esprits) est un droit à nous exprimer dans des domaines qui jusqu’à présent nous étaient interdits par esprit d’engagement et d’intégrité.

Cette énergie peut ne pas se manifester en vous aujourd’hui même mais si ces derniers jours vous vous sentiez pris par un étau au niveau des côtes, du dos et de la nuque, avec de fortes douleurs diffuses qui disparaissent aussi rapidement qu’elles sont apparues, vous retrouverez votre calme d’ici quelques heures, en plus d’un tout nouveau tonus.

Ceux d’entre nous qui ne ressentaient pas leur connexion à la Terre car ils vibraient sur d’autres fréquences posent petit à petit leurs pieds fréquentiels dans cette nouvelle réalité. C’est l’occasion de comprendre la Nature et la vie sociale différemment.

Jusqu’à présent nous ne nous étions jamais perçus comme des individus séparés de l’esprit collectif ; la cause commune était notre seule valeur et il nous était impossible ou extrêmement douloureux de devenir une personne sociale, avec une image et des désirs personnels à défendre. Au point que nombre d’entre les semences d’étoiles se sentent flouées par une réalité qui leur demande constamment de renoncer à leur Etre pour venir « jouer » dans le paraître. A certains égards nous avions consentis à « jouer le jeu » mais il restait toujours un point de blocage qui représentait notre engagement à l’Esprit Divin : un point « noir » dans l’équilibre de notre vie. Maintenant, cette retenue peut céder sans que nous nous perdions en matérialisme et en attachements car le collectif nous a rejoint dans notre réalité : nous sommes devenus les plus nombreux !

Mais cela ne signifie pas que nous n’allons plus jamais rencontrer d’obstacle ou de défis, simplement maintenant nous avons les moyens intérieurs d’y répondre sans que cela nous déséquilibre ou exige de nous plus que nous ne sommes capables : les relations et les échanges iront dans notre façon de faire, dans notre logique ; moins de conflits et de compétition pour la gloire personnelle et plus de services pour le profit de l’ensemble.

Ces pratiques restaient marginales et depuis quelques temps, elles s’inscrivent dans la conscience collective comme étant logiques et tout à fait pragmatiques.

Peut-être que d’ici quelques mois l’amour universel ne sera plus un sujet risible et « impossible » mais une idée naturelle permettant d’envisager l’Unité entre les différents niveaux de conscience et d’expériences de la forme?

Nous avançons selon notre année de naissance plus ou moins vite, c’est normal puisque plus notre vie s’est ancrée dans le compromis, plus il est difficile de surfer sur la nouvelle vague d’énergie ; les plus jeunes entrent plus vite dans ces fréquences ils ont moins à porter et à transformer mais tout est désormais sous contrôle divin y compris dans les régions les plus matérialistes et les plus récalcitrantes au changement. Alléluia ! Lila

 

 

Image 3-copie-1

Partager cet article

Repost 0
Valérie Ferré-Farcot
commenter cet article

commentaires