Mon Profil

  • Valérie Farcot ex Ferré
  • Je suis séparée et la mère de 3 garçons
28 décembre 2010 2 28 /12 /décembre /2010 10:30

 

En ce temps de Noël et de cadeaux...!

  
    Les personnes sont des cadeaux.
    Certaines sont magnifiquement enveloppées, 
    elles sont très attrayantes, dès le premier contact.
    D'autres sont enveloppées de papier très ordinaire.
    D'autres ont été malmenées par la poste.
    II arrive parfois qu'il y ait une " distribution spéciale",
    certaines sont des cadeaux dont l'emballage laisse à désirer,
    d'autres dont l'emballage est bien fait.

    Mais l'emballage n'est pas le cadeau!
    C'est si facile de faire l'erreur... et nous rions
    quand les enfants prennent l'un pour l'autre.
    Parfois, le cadeau est très facile à ouvrir,
    parfois il faut se faire aider.
    Peut-être parce que les autres ont peur?
    Ils ont peut-être déjà été ouverts et rejetés?

    Je suis une personne et donc moi, je suis un cadeau!
    Un cadeau pour moi-même, d'abord.
    Ai-je regardé à l'intérieur de l'emballage?
    Ai-je peur de le faire?
    Peut-être n'ai-je jamais accepté le cadeau que je suis...
    Pourrait-il se faire qu'il y ait à l'intérieur
    quelque chose de différent de ce que j'imagine?
    Je n'ai peut-être jamais vu le cadeau merveilleux que je suis.
    Ma création pourrait-elle être autre chose que magnifique?

    J'aime les cadeaux que je reçois de ceux qui m'aiment,
    pourquoi pas le cadeau que je suis?

    Je suis un cadeau pour les autres,
    est-ce que j'accepte d'être donné aux autres?
    Les autres doivent-ils se contenter de l'emballage?
    Peuvent-ils apprécier tout le cadeau?

    Toutes les rencontres sont des échanges de cadeaux
    mais un cadeau sans quelqu'un qui le donne n'est pas un cadeau;
    c'est une chose privée de liens avec celui qui donne
    ou celui qui reçoit.

    L'amitié est une relation entre des personnes qui se voient
    comme elles sont en réalité...
    Ne sommes-nous pas des cadeaux les uns envers les autres
    et pour les autres?

 
                                          Georges B. Nintenann


    

Partager cet article

Repost 0
Valérie Ferré-Farcot
commenter cet article

commentaires