Mon Profil

  • Valérie Farcot ex Ferré
  • Je suis séparée et la mère de 3 garçons
19 janvier 2010 2 19 /01 /janvier /2010 14:18
Eau chaude
eau_chaude.jpg

Il est conseillé de boire tous les matins à jeun un bol d’eau chaude portée à ébullition durant 3 minutes.

Cette pratique quotidienne s’avère d’une grande efficacité pour entretenir notre état de santé; elle contribue à éliminer les diverses toxines qui entravent le bon fonctionnement de notre organisme en provoquant un drainage hépato-rénal et un “washing ” gastro-intestinal.

L’eau chaude active la circulation, stimule notre système immunitaire, combat l’atonie musculaire, agit favorablement sur le péristaltisme intestinal, allège l’organisme par ses effets dépuratifs, apaise le système nerveux et facilite l’activité cérébrale.

L’eau chaude du matin est un remède simple, naturel, et qui possède le grand avantage d’être peu coûteux. Il est dénué de toute toxicité et procure un bien-être certain si la régularité de son absorption est assurée.

Les autres boissons chaudes, infusions par exemple, la complètent, mais ne peuvent la remplacer ; sa nature neutre, H2O (à condition qu’il s’agisse d’une eau de source peu minéralisée) lui confère une faculté d’osmose, par capillarité, avec l’eau intra-cellulaire de notre organisme. La présence de substances végétales entraîne un processus digestif qui retarde son assimilation.

Il importe de boire l’eau bien chaude ; la chaleur, par son pouvoir dilatant, lui confère une très grande diffusibilité, alors que le froid provoque, par son pouvoir astringeant, une contraction tissulaire néfaste à l’organisme.

Il est possible que l’absence de goût puisse les premiers temps étonner, voire écœurer ; une éventuelle nausée est significative d’une fonction hépato-biliaire déficiente. Si tel est le cas, commencez la dose progressivement. Les désagréments des premiers jours s’estomperont peu à peu pour laisser place à une réelle sensation de plaisir et de bien-être immédiats.

En période de jeûne ou lors d’une maladie, l’eau chaude peut être bue de nombreuses fois dans la journée ; elle aidera l’organisme à se libérer de ses toxines en les drainant vers les émonctoires naturels.

Une pratique assidue vous démontrera le bien fondé des possibilités de ce remède trop souvent négligé en raison de sa simplicité.


Philippe MAILHEBIAU

Partager cet article

Repost 0
Valérie Ferré-Farcot
commenter cet article

commentaires